J'ai donc commencé l'école à la maison avec Mirliton 1 en septembre 2012. L'année scolaire 2012-2013 a été l'occasion pour moi de me former à la pédagogie Montessori et de réfléchir aux adaptations possibles par rapport aux différents handicaps de Mirliton 1. Les grandes vacances ont été une coupure salutaire pour prendre du recul par rapport à tout cela et redémarrer différemment.

Tout d'abord, je n'étais pas satisfaite de mon installation. Mon mari a donc fabriqué un pupitre plus incliné ce qui permet à Mirliton 1 d'être plus proche du texte :

P1040046

P1040047

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il s'agit d'un rectangle de 39 cm de longueur par 34,5 cm de largeur.

Un tasseau de bois de 2cmX2cm est ajouté en bas pour aider au maintien des documents.

Les 2 triangles latéraux sont des triangles isocèles rectangle de 24 cm.

 J'ai voulu continuer de travailler sur les syllabes car apparemment tout le monde est d'accord pour dire que c'est un pré-requis pour la lecture. Les dictées muettes Montessori ont donc été réalisées sur une feuille découpée en colonnes de couleur (une par syllabe). Par ailleurs, j'ai rajouté une flèche en feutrine pour aider Mirliton 1 à se rappeler du sens de la lecture :

P1040049

Apparemment, cela reste compliqué pour Mirliton 1. Au lieu de taper les syllabes, j'ai essayé également d'exercer une petite pression sur l'extrémité de ses doigts pour l'aider à compter ces syllabes, ce ne fut pas mieux. 

J'ai imprimé également des petits jeux proposant de trier des images en fonction du nombre de syllabes ou de situer un son précis dans le mot mais ce ne fut pas plus efficace.

J'ai donc arrêté tout cela pour essayer de me recentrer sur la lecture.

Sur les conseils de l'orthophoniste, j'ai fait une boîte contenant plein de syllabes. Je montre une étiquette à Mirliton 1. Quand elle est prête, je la cache et elle doit me dire ce qui était écrit. J'avoue que cela a bien aidé pour globaliser un peu la lecture.

Mirliton 1 aime beaucoup le recueil de récits proposé par la méthode des Alphas. J'ai donc couper 2 fenêtres dans un bristol pour les syllabes de 2 lettres ou 3 lettres. Ces fenêtres sont entourées de noir pour aider Mirliton 1 à cibler son regard. Il y a toujours une flèche rappelant le sens de la lecture. 

P1040050

Après avoir beaucoup lu les histoires ainsi, je me suis rendu compte que cette solution n'était pas terrible. Cela a aidé Mirliton 1 à lire dans le bon sens. Cependant, c'est assez frustrant pour elle car le bristol cache une grande partie de la page et c'est toujours une grande déception pour Mirliton 1 de découvrir qu'il reste des mots à lire sans savoir combien. Par ailleurs, le tome 2 est écrit plus petit que le tome 1, nous sommes donc en taille de lettres un peu limite.

 

J'ai également investi dans le manuel de lecture de la librairie des écoles et son manuel d'écriture. Cela me fait un guide de progression ce qui est reposant.  Mes formations Montessori m'ont donné des outils mais je manque de pratique pour évaluer les progressions et créer mon programme. Par ailleurs, le manuel d'écriture permet à Mirliton 1 d'avoir son cahier car j'ai dû faire une sélection d'exercices que j'ai retapés en arial 48. Même si elle ne sait pas bien manier un feutre, elle est fière de faire du travail écrit :

P1040051

Les vacances permettant de prendre du recul, je viens de changer de stratégie. Je me suis souvenue que Montessori fait lire beaucoup d'étiquettes aux enfants car c'est rapide et motivant. Par ailleurs, en écrivant en Arial 48, je remplis vite une feuille A4 ce qui est démotivant pour Mirliton 1 et très fatiguant. Malgré mon envie de faire progresser Mirliton 1, je dois tenir compte de sa fatigue visuelle et l'accepter (un sacré chemin d'humilité).

Je prends donc une pochette de graphèmes et retape les mots sur des étiquettes en faisant ressortir en rouge les difficultés. Mirliton 1 doit les lire et les trier.

P1040052

 

Pour la pochette G et Gu, j'ai fait un panneau pour qu'elle essaie de comprendre quand il faut le U ou non 

P1040053

 

 

Voilà, je pense que mon objectif pour les prochaines semaines est de continuer à retaper, imprimer et plastifier des étiquettes correspondant aux boîtes de graphème, studias et petits jeux tels que associer l'étiquette à l'image. Un avantage de cette méthode : je n'utilise plus mon petit bristol fenêtre. Mirliton 1 voit donc le mot dans sa globalité et doit se débrouiller. Par contre, il faut que je pense à faire mes étiquettes plus grandes pour que Mirliton 1 puisse les tenir facilement sans cacher des lettres.

Il ne faut pas que j'oublie de faire travailler Mirliton 1 sur son manuel d'écriture car c'est un vrai bonheur pour elle d'avoir la sensation d'écrire.

J'espère que cette nouvelle stratégie permettra à Mirliton 1 de savoir lire en juin.... si des lectrices ont des conseils, je suis preneuse : n'étant pas institutrice, je découvre tout en essayant de m'adapter au mieux. Une sacré responsabilité ! Je ne regrette cependant pas l'école à la maison car je reste persuadée que Mirliton 1 apprend plus.