P1030785

Voici la première photo de notre chantier salle de bain pour Mirliton 1. La tranchée du centre correspond au mur et à la porte coulissante. Dans la tranchée perpendiculaire, une poutrelle métallique va être mise. Cela traverse la chambre d'un mur à l'autre pour consolider. 

Rétrospective : 

  • En juin 2012, nous évoquons notre désir de faire une salle de bain adaptée.
  • En août 2012, une personne de l'ANAH (Agence Nationale de l'Habitat) vient chez nous pour évaluer la faisabilité des travaux et nous donner un dossier à remplir pour une demande de subventions.
  • En octobre 2012, l'ergothérapeute du Centre vient prendre des mesures, puis revient plus tard nous faire 3 propositions de plans.
  • Janvier 2013,  on obtient ENFIN la prescription de l'ergothérapeute, papier nécessaire pour la demande de subvention auprès de la MDPH (Maison Departementale des Personnes Handicapées) et de l'ANAH.
  • Du coup, nous réussissons à faire venir le même jour : plombier, maçon, électricien et carreleur.
  • Fin janvier 2013, nous avons tous les devis (pas vraiment complets mais il faut accélérer les choses) et pouvons les renvoyer à la MDPH. A noter que nous leur avions envoyé un premier dossier en mai 2012, n'ayant pas eu de réponse, notre projet salle de bain peut être rajouté.
  • Juin 2013, il faut justifier les devis auprès de l'ergothérapeute de la MDPH
  • juillet 2013, nous recevons 2 propositions de la MDPH et nous renvoyons notre choix à la MDPH et faisons une copie pour l'ANAH
  • 31 juillet 2013, nous passons en commission pour la MDPH
  • fin août 2013, nous recevons la réponse de la MDPH ce qui nous donne officiellement le droit de commencer les travaux.
  • Nous avons reçu un accusé de réception de l'ANAH et de la Copamo (notre regroupement de commune auprès de qui nous faisons aussi une demande de subvention) ce qui nous permet aussi de commencer les travaux. A noter qui si nous n'attendons pas les papiers, les demandes de subventions sont caduques.....
  • Maintenant, nous attendons que notre dossier passe à la commission de l'ANAH pour savoir officiellement le montant de notre subvention. Ce papier sera à envoyer à la Copamo pour passer en subvention.

Voilà, la pré-histoire de cette salle de bain. Je me permets de l'écrire pour que les parents qui sont dans la même galère que nous sachent que c'est normal et qu'il faut passer énormément de temps et d'énergie à relancer tout ce petit monde par mail et téléphone.

Bref, une belle école de patience et d'humilité.